ART FIVE

Investir dans une œuvre d’art au sein de son entreprise ou la louer ? Un projet artistique fédérateur et un investissement intéressant. ART FIVE en a fait sa spécialité.

Rencontre avec Christophe Rioli, le fondateur:

Revenons sur votre parcours, vous avez toujours eu la fibre artistique ?

L’art dans la tête et l’art de faire la finance autrement ! Après avoir fait une école de commerce, j’ai intégré HSBC Leasing /Loxxia où j’ai été Directeur Adjoint à Paris pendant 2 ans.

Puis j’ai intégré le Krieditbank/KBC Lease en tant que Directeur région (Sud de la France).

L’intérêt de la finance pour l’art s’est vraiment accéléré après la crise de 2008, lorsque nombre d’investisseurs (dont moi-même) ont perdu confiance dans les actifs traditionnels et exprimé un besoin urgent de diversification.C’est exactement ce qu’il s’est passé pour moi et atteignant la quarantaine, j’ai fait ma crise en quittant le monde de la finance après y avoir passé plus de 12 ans. Je souhaitais voler de mes propres ailes et surtout faire ce qui m’a toujours passionné : l’art contemporain en général et l’art contemporain urbain en particulier. J’ai ainsi créé en 2009 ma société ART FIVE.

Pourquoi le nom de ART FIVE ?

Tout simplement parce que je suis un passionné d’art et 5 car il s’agit de mon chiffre fétiche.

Parlez nous de ART FIVE

Collectionneur d’art urbain à titre privé depuis toujours, je me suis lancé dans l’aventure ARTFIVE, il y a maintenant 9 ans. Je mets mon expérience de financier pour la défiscalisation et la constitution de patrimoine, que je développe désormais dans le secteur artistique.

Précurseur dans la région, nous assurons des montages financiers permettant d’acquérir des oeuvres d’art, dans le cadre des lois relatives au mécénat culturel. Mais les entreprises ont aussi la possibilité de louer sur des durées allant de 1 à 5 ans afin de meubler et décorer les espaces professionnels. Nous fonctionnons sur un principe simple, vendre au vrai prix et disposer d’une estimation qui repose sur des données fiables.

En résumé ARTFIVE englobe le leasing et la vente d’œuvres d’art, le financement d’œuvres d’art, la défiscalisation par l’art et la constitution de patrimoine.

Suite à une belle rencontre artistique avec le photographe 2.0 Philippe Echaroux je suis également son agent.

Quels artistes représentez-vous ?

Speedy Graphito, Brusk, C215, Gris1, Bault, Levalet, Philippe Echaroux et Ardpg. Nous sommes par ailleurs en mesure de répondre à toute problématique de recherche spécifique d’oeuvre ou d’artiste ne faisant pas partie de notre team actuelle.

Dans quelle circonstance s’est faite votre rencontre avec Crowe Horwath Ficorec ?

Je cherchais un cabinet d’expertise comptable, capable de comprendre la complexité de ma TVA. J’ai rencontré Crowe Horwath Ficorec lors d’un salon des entrepreneurs, et depuis une relation de confiance s’est instauré entre nous, preuve en est avec notre association dans le fonds d’investissement dans l’art contemporain urbain : SPRAY dont ARTFIVE et FICOREC font partie.

Ce fonds, issu de la rencontre entre professionnels de l’art urbain et de l’entreprise, réunit des investisseurs et amateurs passionnés autour d’une collection riche et variée. De Speedy Graphito à Levalet, Français ou issus du monde entier, Spray offre à ses collectionneurs associés une expérience unique de Street Art et d’investissement diversifiés commel’identification et l’investissement sur des artistes prometteurs, des accrochages, des visites d’expositions et de salons dédiés, des rencontres avec les artistes… Mixant investissements et évènements privilégiés, la collection bénéficiera d’une gestion rigoureuse et d’un actif encore faiblement valorisé.

Quand le monde de l’art cohabite avec le monde de la finance cela peut donner de beaux projets.

Vos futurs projets ?

Très proche : l’organisation de l’exposition « SEVEN TO FIVE » qui aura lieu du 25 novembre au 15 décembre, aux Voûtes de la Major avec une série inédite d’une quarantaine d’œuvres de 7 artistes incontournables de la scène artistique contemporaine : Speedy GraphitoC215Gris1, Ardpg, Philippe Echaroux, Levalet et Brusk, et qui occuperont l’espace de 300 m2. « SEVEN TO FIVE » est la première exposition de Speedy Graphito à Marseille depuis 2008. A cette occasion, une quinzaine de ses œuvres seront dévoilées.

Sinon continuer à suivre la carrière de Philippe ECHAROUX qui vient récemment de faire une passionnante intervention lors de la première Edition du TEDx Marseille il y a deux semaines (dont Crowe Horwath Ficorec était d’ailleurs partenaire !)

Egalement poursuivre le développement du fonds d’investissement SPRAY.

Continuer à viser l’exception avec des artistes sélectionnés pour leur talent et renommée, et qui sont de véritables pointures mondiales du street art.

Sans oublier ma belle collaboration avec le cabinet Crowe Horwath Ficorec.

Pour plus d’information : www.artfive.fr

La presse en parle !